Bêêêêêêêêêêêêê…

Quand je me glisse dans le lit et que je me colle à lui pour qu’il me réchauffe :

– Tu veux pas enlever ce gros pull en laine ?

– Je suis gelée, minou…

– Je me doute, mais là j’ai un peu l’impression de caresser une chèvre !

1 réflexion sur « Bêêêêêêêêêêêêê… »

Laisser un commentaire