Adaptation des droits

Mis en avant

Je finis ma conversation téléphonique.

 Il arrive dans le bureau, surexcité :

– Alors ? Ils ont décidé quoi ?

– Pardon ?

– Comme t’étais occupée, j’avais dit aux studios Pixar de te rappeler. Ils te rachètent les droits ou pas ?

Je soupire, blasée.

– Minou…

– Oui …?

– Plutôt que de t’ennuyer, t’as pas un mur à poncer ?

Maman, tu veux bien créer un profil Instagram pour Moustache, stp ?

– M’man, moi j’ai qu’Instagram, je peux pas suivre correctement ton blog… Je reçois tes articles avec mon adresse mail, mais y’a trop de mails !

– Désolée, j’ai pas encore bien compris comment rester invisible quand je suis en mode administrateur… Ca va venir, une chose après l’autre !

– Ouais… D’ailleurs, on dirait que t’as sacrément pataugé aujourd’hui… : j’en ai reçu plein ! Des modifs, des re-modifs… J’ai pas Facebook, moi, faut que tu te crées un compte Insta !

Grrrr. Okay, okay…

Regardons un peu comment ça se présente, cette affaire-là… Ca tombe bien, il me reste encore trois cheveux à m’arracher avant d’être tout à fait chauve, ch’suis large…

Let’s go ! Allez, on se concentre (c’est pas le moment de faire une bêtise, j’ai passé la journée à essayer de comprendre comment ce f****** blog fonctionne, et j’ai déjà oublié la moitié des trucs ! ).

Un quart d’heure plus tard :

-Maman ! Mais… C’est la honte !

-Quoi ?

-Je suis le seul abonné…!

Les enfants ne sont jamais contents.

Mon conjoint

Il a accepté de me suivre dans mon aventure.

Il me demande régulièrement : « Alors ? Moustache à New York ? Ca va ou bien ? »

La dernière fois, il a rêvé que j’avais trouvé une nouvelle idée de livre… « Tu allais écrire sur un poulpe… Je t’ai répondu que, quand même, ce serait difficile de lui trouver un prénom… C’est là que tu m’as dit qu’il s’appellerait Armand. Je me suis réveillé juste après. »

Des fois, je me demande s’il me prend réellement au sérieux…