Aidons les pauvres

Ma fille :

– Maman, pourquoi tu ne donnes pas d’argent aux pauvres ?

– Mon coeur, je suis en disponibilité. Je vis sur mes économies en ce moment, tu le sais. Si je commence à donner aux pauvres, bientôt ce sera à Maman que les gens devront donner de l’argent…

– Ouais mais, au moins, t’auras fait une bonne action !

Mon conjoint :

– Moi je trouve que c’est une excellente idée ! On va d’ailleurs commencer tout de suite avec ton argent de poche !

– T’as pas intérêt !